Nous étions deux

Noté 4.33 sur 5 basé sur 3 notations client
(3 avis client)

16,00

Caroline Raëvski a vécu l’expérience de la perte d’un jumeau in utero, ainsi que la quête de sens provoquée par cette disparition, son enquête est à la fois sensible et sensée. Sensible car elle a approché ses informateurs avec toute la délicatesse d’une personne concernée et au fait des problématiques afférentes au phénomène. Sensée car ses recherches sont orientées, ses sources sont sélectionnées et ses données sont présentées au regard de « ce qui compte » pour les personnes qui « font sens » du phénomène parce qu’elles en ont un besoin vital. Cette implication vigilante et ce « certain sens commun » confèrent indubitablement à cette étude une qualité d’objectivité éthnométhodologique première.